Close
Charlène de Monaco dépasse la ligne rouge, chantage et clash avec Albert à Zurich

Charlène de Monaco dépasse la ligne rouge, chantage et clash avec Albert à Zurich

Le prince Albert de Monaco aurait décidé de sévir après que sa chère et tendre, Charlène de Monaco, est supposée avoir dépassé les limites avec un chantage avec leurs jumeaux, Gabriella et Jacques.

Cette fois, le prince souverain n’aurait aucune intention de céder à ses demandes drastiques, rapporte un média italien.

Soignée dans un centre spécialisé de Zurich en Suisse pour les conséquences d’une infection dans la zone ORL, Charlène de Monaco garderait l’espoir que ses adorables jumeaux grandissent loin de la principauté, loin de la pression du protocole.
Ce propos est corroboré par le magazine Voici.

«Elle souhaite s’installer ailleurs avec eux, et que ce soit Albert qui fasse des allers-retours pour les voir », a confié une source proche de la famille royale.

L’épouse du prince Albert serait convaincue, s’elle «ne veut pas replonger dans les affres du stress et de l’angoisse, elle doit éviter la contrariété ».
Mais d’après le média italien, le prince Albert refuserait ses requêtes.

Le souverain du Rocher ne semble pas «avoir l’intention de céder à la demande de sa femme, étant donné que les jumeaux « appartiennent » à la principauté et ne peuvent donc pas être soustraits au rôle auquel ils sont destinés », est-il indiqué.

Afin d’éviter les tensions, Charlène de Monaco aurait été placée devant le fait accompli : « Soit elle revient vivre au Palais, soit elle devra rester à l’écart des enfants ».

Laisser un commentaire

Close