Close
Charlène de Monaco, dégâts psychologiques, esthétique ratée, la vérité sur son isolement

Charlène de Monaco, dégâts psychologiques, esthétique ratée, la vérité sur son isolement

Ce serait bel et bien une opération ratée qui serait à l’origine de l’isolement de Charlène de Monaco en Afrique du Sud. Contrairement aux rumeurs, il ne s’agit pas d’un lifting et d’une retouche loupée des paupières.

L’épouse du prince Albert de Monaco voulait se refaire les dents, a fait savoir une amie, qui a pris la parole lors d’un entretien accordé au magazine Elle.

Cette s’exprime sous couvert d’anonymat.

Charlène et la médecine esthétique, « le sujet est si peu tabou sur le Rocher qu’en apprenant ses mésaventures en Afrique du Sud, beaucoup ont affirmé qu’il s’agissait d’un problème de lifting raté », rapporte le magazine dans son édition en ligne.
Cette amie refuse de s’exprimer clairement sur ce point, en revanche, elle affirme que ce n’est pas un lifting loupé.

« Nan. Pas un lifting. Ce sont ses dents, qu’elle a voulu faire refaire », a-t-elle déclaré à Elle, qui a mené l’enquête minutieuse.

Peu de gens osent parler à cause de la peur des conséquences. Le Palais pourrait sévir et l’avancement des carrières pourrait être contrarié.
« À ce stade de l’enquête, notre compassion pour la princesse Charlène grimpe encore d’un cran et l’on commence à comprendre les dégâts psychologiques que tant d’avis péremptoires sur un corps considéré comme un bien public peuvent occasionner », commente la publication.

1 comment

  1. Il ne fallait pas abuser de la chirurgie esthétique maintenant elle devient affreuse elle était belle

Laisser un commentaire

Close