Close
Charlène de Monaco, communication catastrophique, cette échéance tant redoutée

Charlène de Monaco, communication catastrophique, cette échéance tant redoutée

À Monaco, ce serait la grande pression à l’approche du 19 novembre, la fête nationale. En l’absence de Charlène de Monaco, l’implosion du couple princier serait actée.

La dernière apparition de l’épouse du prince Albert de Monaco sur le Rocher remonte à fin janvier dernier, à l’occasion de la Sainte Dévote, la sainte patronne de la principauté.

Depuis la première opération dans la sphère ORL pour en finir d’une infection consécutive à une intervention dentaire, il y a cinq mois, le prince Albert de Monaco et ses jumeaux, Gabriella et Jacques, n’ont fait le déplacement qu’une seule fois. Charlène de Monaco aurait été ignorée, après avoir elle-même raté son dixième anniversaire de mariage et la rentrée de ses enfants en CP, une grande étape pour eux.

Et depuis, officiellement, l’ancienne nageuse irait désormais mieux, et son mari a même rassuré sur son état lors d’un entretien accordé à People magazine.
Les Monégasques se demandent désormais si leur première dame allait rentrer un jour.

«L’échéance que tout le monde a en tête, c’est le 19 novembre, jour de la fête nationale. Son absence serait perçue comme définitive et déjà, les bonnes âmes commencent à jaser », a rapporté le magazine Elle, qui reprend la confidence d’une résidente monégasque qui s’interroge « Personne ne croit la version officielle ! La communication est catastrophique et ça empire de jour en jour ! ».

Laisser un commentaire

Close