Close
Charlène de Monaco, cancer, forme grave du Covid, le prince Albert s’explique

Charlène de Monaco, cancer, forme grave du Covid, le prince Albert s’explique

Charlène de Monaco se laisserait mourir en se prenant pas en main alors qu’elle est aux prises avec une maladie grave dont la nature n’est pas précisée. Une maladie auto-immune a été évoquée par un média allemand. Un cancer, et même une forme grave du Covid ont été avancés..

Ces pistes ont cependant été balayées d’un revers de main par le prince Albert de Monaco qui prend la parole dans les colonnes du magazine Paris Match et « People », tout en bottant en touche sur une rumeur la disant aux prises avec une addiction aux analgésiques, révélée par le magazine Voici.

« Ce n’est pas le Covid-19 ou un cancer. Ce n’est pas non plus lié à une opération de chirurgie esthétique. Ses différentes interventions (nécessitées par son infection ORL, NDLR) ont eu des conséquences sur sa santé », a précisé le prince Albert de Monaco dont l’épouse serait admise dans un centre spécialisé en Suisse. Le traitement coûterait près de 300 000 euros par mois.

S’il brise le silence sur l’état de santé de son épouse, hors de question d’en dire davantage pour respecter son intimité.

Le papa de Gabriella et Jacques admet néanmoins que Charlène de Monaco est incroyablement fatiguée.

«Elle n’a pas beaucoup dormi pendant plusieurs jours et a perdu beaucoup
de poids, ce qui la rend vulnérable à d’autres maladies », lâche-t-il.

Laisser un commentaire

Close