Close
Charlène de Monaco, boursouflure du visage, son refuge sur le Rocher repéré

Charlène de Monaco, boursouflure du visage, son refuge sur le Rocher repéré

De retour en principauté après des mois d’isolement en Suisse, où elle aurait soigné une dépression, Charlène de Monaco serait cloitrée non pas à Roc Agel, mais au-dessus d’une chocolaterie, dans l’ancien appartement de Stéphanie de Monaco. Elle est supposée cacher son visage.

Un magazine allemand, Frau in Spiegel, repris par le média britannique The Express, revient sur cette rumeur alimentée par la journaliste Maddalena Mastrostefano, une spécialiste espagnole des Monarchie européenne.

C’est la première à avoir livré la piste d’une indéniable transformation du visage de la Princesse à la suite d’une opération esthétique au visage, qu’elle aurait subie à Dubaï.
Le Soir Mag avait aussi relayé cette rumeur.

« Ils tiennent pour preuves la boursouflure du visage et l’épaisseur modifiée des lèvres que Charlène a dévoilées lors d’une vidéo ». Si la princesse est apparue masque, ce serait pour cacher ces séquelles.
Son supposé refuge a aussi été évoqué.

« Cette pauvre femme a traversé un mauvais moment, d’une manière ou d’une autre. Elle surmonte toutes les opérations et infections pour rentrer à Monaco, puis semble être banni dans un appartement au-dessus d’une chocolaterie », est-il indiqué.

Laisser un commentaire

Close