Close
Charlène de Monaco, cette bonne nouvelle partagée avec Caroline, une fête au Palais

Charlène de Monaco, cette bonne nouvelle partagée avec Caroline, une fête au Palais

Même si Charlène de Monaco est supposée avoir des relations fraiches avec la princesse Caroline, cela ne l’aurait pas empêché de célébrer avec elle au Palais la naturalisation de Gareth Wittstock. Ce dernier sera très apprécié par l’ainées des Grimaldi.

«Son engagement et sa discrétion seraient appréciées par Caroline de Monaco », rapportait au début de l’année le magazine Gala.

L’hebdomadaire s’interrogeait sur l’influence des Wittstock sur le Rocher. Gareth, le frère cadet de Charlène de Monaco aurait un « rôle central dans la vie associative monégasque ».

«Sa conversion au catholicisme, religion d’État, et sa nomination comme parrain de la princesse Gabriella, avec laquelle ses filles jouent beaucoup, lui ont pourtant valu le surnom de « Comte de Monaco ».
Et de nous apprendre qu’il « aurait les bonnes grâces de la princesse Caroline, première dame du Rocher en l’absence de sa sœur ».
Il vient d’obtenir la nationalité monégasque après dix ans de vie à Monaco.
Marié à Roisin Galvin, mère de leurs filles, Kaia-Rose (9 ans), dont Charlène est la marraine, et Bodie, l’homme d’affaires est né en 1980 au Zimbabwe. C’est aussi dans ce pays que Charlène de Monaco a vu le jour.

Il est très proche de Charlène de Monaco dont il est l’un des piliers.
«Elle a besoin du soutien de ses proches et notre lien est très fort. Je la vois régulièrement, nous nous rendons visite, et ma fille joue avec ses jumeaux. C’est quelque chose de très spécial pour nous », confiait-il au magazine Hello.

Charlène de Monaco est aussi intarissable sur son frère.
« J’ai rencontré des gens merveilleux depuis que je vis à Monaco, mais ce ne sont que des connaissances. Mes vrais amis, ce sont les membres de ma famille. Ma mère et mes frères sont les seules personnes dont j’ai besoin et en qui j’ai confiance », disait-elle.

Laisser un commentaire

Close