Close
Charlène de Monaco anxieuse pour son fils, cette piqûre de rappel de Pierre Casiraghi (photo)

Charlène de Monaco anxieuse pour son fils, cette piqûre de rappel de Pierre Casiraghi (photo)

Les angoisses de Charlène de Monaco pour son fils Jacques, 4 ans, se précisent. Une simple photo publiée sur les réseaux sociaux confirment ses tourments.

En confidence avec le quotidien L’Equipe, le prince Albert de Monaco a fait cas de ses craintes, et celle de son épouse de voir leur fils se passionner pour le sport automobile et qu’il prenne des risques.

« Mon fils Jacques aime beaucoup les voitures. J’espère qu’il ne les aimera pas trop. Et qu’il ne voudra pas devenir pilote », a-t-il indiqué. Même s’il assure qu’il l’épaulera dans sa passion.

Et si Charlène de Monaco et son mari sont si inquiets, c’est qu’ils se rappellent que leur neveu, Pierre Casiraghi, a frôlé la mort lors d’une course, à l’endroit même où sa grand-mère, la princesse Grace a perdu la vie. Une malédiction pèserait sur les Grimaldi.
Cet épisode trouble, Ici Paris l’avait évoqué.

«À 19 heures, il s’élance sur la tristement célèbre route de la Turbie. C’est dans l’un de ses virages que la princesse Grace a perdu la vie le 14 septembre 1982. Pierre Casiraghi y pense-t-il ? », s’interrogeait la publication.

«Pour des raisons encore inexpliquées, la R5 Alpine dérape. Il tente de reprendre le contrôle lorsqu’une voiture arrive en face droit devant lui. Il s’en est fallu d’un cheveu ».
Et de prétendre que « ce virage est maudit pour les Grimaldi ».

Laisser un commentaire

Close