Close
Charlène de Monaco « angoissée », son père Michael Wittstock, à l’origine de ses tourments

Charlène de Monaco « angoissée », son père Michael Wittstock, à l’origine de ses tourments

Quoi qu’elle fasse, difficile pour Charlène de Monaco d’en finir de son image de princesse ‘de glace’ qui lui colle à la peau. E son père, Michael Wittstock, en serait à l’origine. Elle craindrait le faux-pas pour ne pas le décevoir. La pression serait énorme !

Le magazine In Touch pond encore un article à charge sur la princesse du Rocher, et cette fois, il n’est pas question de la comparer à Caroline de Monaco, mais de s’intéresser aux origines de ses prétendues angoisses.

Son père qui en serait à l’origine.
‘Et ça fait mal que son propre père parle d’elle publiquement de cette manière’, clame la publication, en référence aux propos de Michael Wittstock qui disait simplement que sa fille était ‘mal à l’aise avec le protocole’ et qu’elle avait peiné à trouver sa place au palais.  Il saluait même sa force de caractère.

‘Quand vous brisez la confiance de votre enfant, on peut s’attendre au pire ! Et son mari ne peut rien contre ses tourments intérieur. Parfois, un divorce  peut être la solution pour sauver le salut d’une personne’, a glisse la publication. Par sûr que cette option soit validée par l’ex nageuse, qui semble surtout traumatisée par son passé de championne.

« On dormait à même le sol, confiait-elle. Je ne voudrais pas changer quoi que ce soit parce qu’en toute honnêteté je ne crois pas que je serais la même personne aujourd’hui si je n’étais pas passée par là ».





Laisser un commentaire

Close