Close
Charlène et Albert de Monaco « trahis » par un ami, en fuite pour échapper à la justice

Charlène et Albert de Monaco « trahis » par un ami, en fuite pour échapper à la justice

Le mari de Charlène de Monaco, Albert de Monaco, aurait été victime d’une terrible trahison. Un ami proche aurait abusé de sa confiance. Il aurait même quitté Monaco pour « échapper à la justice ».

Le magazine people fait état dans son édition du 23 novembre d’une trahison dont le prince a été victime.
« Alors que la rumeur enfle aux portes du palais, le prince n’a d’autre choix que de faire bonne figure au côté de Charlène », commente le magazine people.

Le proche en question n’est autre que le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, le patron du club AS Monaco, qui a été mis en examen pour « corruption » et « trafic d’influence ».

Comme le rappelle «France Dimanche», le prince souverain, qui est apparu très complice avec son épouse Charlène à la fête nationale, l’a soutenu jusqu’au bout, en expliquant qu’il fallait laisser la justice faire son travail. Et s’il devait finalement être inquiété, Dmitri Rybolovlev quittera le club de la principauté. Dans l’attente que la justice fasse son travail, la présomption d’innocence doit être respectée.

L’homme d’affaires aurait passé 24 heures dans les locaux de la police avant de prendre la fuite. Il aurait quitté le Rocher le 10 novembre. Selon certains sources, « il aurait regagné la Russie ».
Pour le magazine people, le prince aurait « toutes les peines du monde à pardonner à celui qui a bafoué sa confiance.





Laisser un commentaire

Close