Ciblée par Anne Sinclair à cause son look, Brigitte Macron lui aurait répondu de manière indirecte.

En entretien avec Challenge, repris par Gala, la future première-dame a en effet expliqué la raison pour laquelle elle fait le choix de son look.

Amie avec Delphine Arnault, direc­trice géné­rale adjointe de Louis Vuit­ton, l’épouse d’Emmanuel Macron fait savoir qu’elle accepte volon­tiers de se faire prêter des tenues.

Et elle en profite pour répondre à ceux qui l’in­vitent à plus de sobriété, comme ce fut le cas il y a peu d’Anne Sinclair.

«On m’a appris à porter de belles robes quand je suis invi­tée », a-t-elle indiqué.
En mars dernier, Anne Sinclair avait dressé un portrait peu flatteur de Brigitte Macron dans son livre « Chronique d’une France blessée ».

«N’ayant pas été à la cérémonie pour Michel Rocard aux Invalides, je veux me faire confirmer ce qu’on m’a rapporté », écrit-elle avant d’évoquer l’épouse d’Emmanuel Macron, Brigitte, laquelle serait arrivée « dans une tenue trop habillée, avec des stilettos qui, sur les pavés de la cour d’honneur (…) avaient davantage un air de Fashion Week que de recueillement devant le leader de gauche disparu ».

«Manuel Valls gardera le silence pour ne pas ajouter à la rumeur que Brigitte Macron, ambitieuse et pressée, serait l’un des problèmes d’Emmanuel », expliquait la journaliste, qui en profitait aussi pour dire quelques mots de Manuel Valls fatigué, désabusé.
L’ex premier ministre lui avait fait visiter le domaine de Souzy en avouant : «L’année prochaine c’est Philippot qui fera les honneurs du jardin !».
Finalement, ce n’est pas le cas.





Étiqueté dans :
,