Close
« C’est très violent », Pascal Desprez se livre sur la mort de Mireille Darc

« C’est très violent », Pascal Desprez se livre sur la mort de Mireille Darc

Le 28 août dernier, Pascale Desprez perdait sa femme Mireille Darc. Aujourd’hui, il apprend à se reconstruire sans elle.

« C’est très violent », confie-t-il à Gala, où il revient sur la manière dont il compose avec la perte de Mireille Darc avec qui il a été quasiment fusionnel durant 21 ans.

Avec la perte de sa moitié, il tente de s’habituer à l’absence de sa chère et tendre. « Avec elle je n’avais pas peur de la vie, se souvient-il très ému. En fait, je n’avais peur de rien. Aujourd’hui, je suis paumé. C’est une douleur de chaque instant ».

« Au début, vous vous dîtes qu’elle va revenir. Puis un jour, vous prenez conscience de la disparition. Et là, c’est atroce parce que vous savez que vous ne la reverrais plus jamais. C’est extrêmement violent », reconnait Pascal Desprez.

Il y a peu, son ami Bernard Montiel expliquait dans les pages du magazine VSD que le veuf était « évidemment très abattu, très très abattu».

«Je me demande s’il va pouvoir s’en remettre. Je lui ai adressé des messages, ce week-end encore, auxquels il n’a pas répondu, cela m’inquiète terriblement. (…) Il était tellement amoureux d’elle. Ça va être très dur. Nous allons l’entourer».

Laisser un commentaire

Close