Céline Dion, « sa mère qu’on tue une seconde fois », abominable massacre

En plus d’avoir vu sa tournée reportée à cause de la crise sanitaire, Céline Dion est contrainte de faire face à une autre épreuve, un autre « drame » qui « bafoue la mémoire de sa mère adorée ».

Et l’épreuve en question est précisée dans « France Dimanche » dans son édition du 3 juillet.
C’est en 2000 que la diva québécoise avait acquis un domaine sur l’Ile de Gagnon, à Laval, au Québec, pour s’installer avec sa mère qui était déjà fragilisée par la maladie.

Mais 2016, juste après la disparition de René Angélil des suites d’un double cancer, elle avait mis sur le marché ce cocon, un petit château et « son vaste terrain de plus 80 hectares qui jouxtait la résidence de sa maman, pour dix millions ». À l’époque, elle ne savait pas ce qu’elle adviendrait l’ensemble du domaine.

Céline Dion, qui aurait été confiné au Québec, vient de le savoir, puisque l’acheteur, un promoteur québécois a pris la décision d’en faire un complexe touristique de luxe.

« On veut créer ici un centre de villégiature international », a annoncé au Journal de Montréal celui qui « souhaite bâtir pas moins de 600 logements en co-propriété dans des bâtiments de deux à six étages, ainsi qu’un palace, un spa et deux restaurants ».

La maison où la maman de Céline Dion sera démolie et tous souvenirs emportés, précise par la publication. Et cette décision serait vécue comme un drame par la chanteuse. France Dimanche évoque même « un abominable massacre ».
« Les souvenirs, on va les garder en nous », a précisé de son côté sa sœur Claudette.





Ecrit par:

Journaliste de formation. Après avoir écumé plusieurs magazines français, j'ai décidé depuis 2010, et par amour, de m'installer au Maroc.

Laisser un commentaire

Legossip.net - 2020 - Contact - Mentions légales