Close
Céline Dion « humiliante » – Elle refuse les avances de Donald Trump qui quitte la Maison-Blanche

Céline Dion « humiliante » – Elle refuse les avances de Donald Trump qui quitte la Maison-Blanche

Retranchée au Québec durant cette crise sanitaire, Céline Dion ne pourrait qu’être réjouie par la fin de règne de Donald Trump, en passe de quitter la Maison-Blanche. Sa défaite se profile. La star québécoise avait refusé ses avances.

Jeudi soir, 5 novembre, le président américain, s’est illustré par un inquiétant discours, un discours inattendu de la part de l’homme le plus puissant du monde.
Malgré les chiffres défavorables, il proclame sa victoire et accuse ses adversaires démocrates de fraudes au risque de provoquer une guerre civile.

« Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l’élection », a-t-il lancé depuis la Maison-Blanche. Aucune preuve n’a été apportée pour justifier cette sortie médiatique.

Plusieurs chaînes américaines ont été contraintes de couper son allocution et de dénoncer son propos.

En cas de défaite, Céline Dion serait sans doute ravie.
Elle n’est pas fans du milliardaire dont elle aurait refusé les vacances, a rapporté le magazine « France Dimanche ».

Mais il ne s’agit pas d’avances sexuelles comme le laisse entendre en sa Une l’hebdomadaire.
L’heureuse maman de trois enfants, fruits de son mariage avec le regretté René Angélil, avait en effet refusé d’assurer le show à l’occasion de la cérémonie d’investiture du président américain.

Il serait pourtant l’un de ses plus grands fans.
Ce propos est corroboré par Stéphanie Winston Wolkoff, ancienne conseillère et meilleure amie de la first Lady, dans son ouvrage « Melania and Me ».
La chanteuse, qui ne serait pas fan de l’homme politique, ne s’est quant à elle jamais exprimée à ce sujet.

Laisser un commentaire

Close