Close
Céline Dion dépitée, sa maladie neurologique retarde son premier film

Céline Dion dépitée, sa maladie neurologique retarde son premier film

Atteinte depuis près deux ans du maladie neurologique rare, qui touche une personne sur un million, Céline Dion pourrait compliquer la sortie de son dernier film, une comédie romantique.

Le magazine Closer s’intéresse à la diva québécoise, occasion d’en dire plus sur les conséquences de sa maladie neurologique rare.

Elle souffre en effet du syndrome l’homme raide, une maladie rare qui cause des spasmes musculaires et atteint les cordes vocales.

En plus de l’avoir contrainte de reporter, voire d’annuler, « ses concerts prévus au printemps et à l’été 2023 », cette fois, elle serait en cause dans le report de la sortie de la comédie Love Again, dernière réalisation de Jim Strouse. Cette sortie serait menacée.

«Sony, producteur du film, réfléchit à repousser la date sortie, initialement fixée au 7 juin (en France). Le studio souhaiterait attendre que la diva soit en état d’assurer la promotion, au côté de Sam Heughan, héros de la série Outlander (ci-contre) », indiqué le magazine people.

Laurence Pieau co-auteure avec Hervé Tropéa, « Céline Dion, la vraie histoire, (Robert Laffont).

Elle expliquait que depuis plus de dix ans, la diva québécoise est en lutte permanente avec son corps.

«Il lui arrive même d’appeler son mésothérapeute en pleine nuit pour être massée. Céline n’a jamais vraiment écouté son corps. Pour elle, c’est marche ou crève. D’ailleurs, ses 1 141 concerts à Las Vegas l’ont beaucoup abîmée », expliquait la journaliste.

Sa série de spectacles à Las Vegas est extrêmement physique, et pour cause, il s’agit d’une scène en pente, « qu’elle arpentait sur des talons vertigineux ».
«Et le climat sur place est le pire pour une chanteuse asthmatique ».

Laisser un commentaire

Close