Close
Cécile de France, maîtresse de cérémonie à Cannes

Cécile de France, maîtresse de cérémonie à Cannes

Cécile de France, 29 ans, nouvelle étoile montante du cinéma, jouera le rôle envié de maîtresse de cérémonie, mercredi soir, pour l’ouverture du 58e Festival de Cannes, puis pour la clôture le 21 mai, succèdant à Monica Bellucci (2003) et Laura Morante (2004). Découverte par l’agent d’artistes Dominique Besnehard sur les bancs de l’école de la rue Blanche en 1995, la jeune actrice belge a décroché le César du meilleur espoir féminin huit ans plus tard avec « L’auberge espagnole » de Cédric Klapisch. Sa composition pétillante d’étudiante lesbienne révélant les secrets de la sexualité féminine à Romain Duris, lui a permis aussi d’inscrire son nom au palmarès du prix Louis-Lumière.

Dernièrement, Cécile de France a poursuivi son « rêve éveillé », a-t-elle confié, avec le prestigieux prix Romy-Schneider décerné chaque année à une révélation du septième art. A son tour, le Festival de Cannes tombe sous le charme et le talent de l’actrice qui se distingue « par la variété de ses compositions », comme le précisent les organisateurs de la plus grande fête mondiale du cinéma. Très tôt passionnée par le théâtre, Cécile de France a quitté sa Belgique natale pour intégrer dès ses dix-sept ans l’école de la rue Blanche. Un parcours sans faute lui permet d’enchaîner de petits rôles au cinéma que lui confient notamment Jean-Pierre Améris avec « Tous nos voeux de bonheur » ou encore Edouard Molinaro avec « Nana ». Au théâtre, elle est Electre dans une mise en scène par Claudia Stavisky. En 2000, Richard Berry lui offre son premier grand rôle au cinéma dans « L’Art (délicat) de la séduction », au côté de Patrick Timsitt. En juin, Cédric Klapisch lui offrira un nouveau rôle très attendu dans « Les poupées russes », long métrage présenté comme la suite de « L’auberge espagnole ». Le succès et les engagements qui se bousculent empêcheront même Cécile de France d’assister au Festival de Cannes dans son intégralité : dès le lendemain de la cérémonie d’ouverture, l’actrice repartira à Paris pour rejoindre le tournage de « Fauteuils d’orchestre », le prochain film de Danièle Thompson. Dans le rôle d’une jeune provinciale qui rêve de gloire, Cécile de France partage l’affiche avec Albert Dupontel, Valérie Lemercier et José Garcia. Elle retrouvera la Croisette la veille de la cérémonie de clôture.

Laisser un commentaire

Close