Close
Catherine Laborde, indicible souffrance, l’enfer, sa terrible confidence sur la maladie

Catherine Laborde, indicible souffrance, l’enfer, sa terrible confidence sur la maladie

Catherine Laborde, frappée par la démence à corps de Lewy, affronte cette maladie qui lui rend la vie impossible. Elle ouvre son coeur au sujet de ce mal qui complique son quotidien.

France Dimanche revient sur cet enfer au quotidien dans son édition du 27 juin.

C’est l’an dernier que l’ex présentatrice météo de TF1 a confirmé être atteinte du syndrome de Parkinson et de la maladie à corps de Lewy, qu’elle a évoqués dans son livre «Trembler ».
« La lenteur à laquelle je suis désormais condamnée… une lenteur obligée dans tous les gestes du quotidien » écrivait-elle, confirmant qu’il lui arrive aussi de bafouiller, de chercher des mots. Des mots sont même parfois inventés.

Mais depuis, son quotidien est devenu presque impossible, puisqu’elle est incapable d’écrire, « mais elle peut compter sur le soutien de son mari, Thomas Stern’.

«Cette maladie représente pour moi une sorte de diable monstrueux qui me fait à la fois craindre la vie et la goûter un peu plus », a-t-elle expliqué, allant jusqu’à évoquer un enfer.
Au quotidien, c’est l’enfer, puisque chaque mouvement, chaque geste « se mue pour elle en indicible souffrance », commente France Dimanche.

« Je tremble beaucoup, beaucoup. Je ne peux pas taper sur mon ordinateur comme si j’appréhendais la richesse qui me sont interdites. Je ne peux pas. Hélas. Hélas », déplore-t-elle.





Laisser un commentaire

Close