Close
Caroline de Monaco, week-end pourri au Rocher, un être cher parti trop tôt

Caroline de Monaco, week-end pourri au Rocher, un être cher parti trop tôt

C’est un week-end bien triste que Caroline de Monaco a passé à Monaco, où elle s’est fait discrète ces derniers temps. Et la raison est précisée.

Ce week-end, son second mari et père de trois de ses enfants, l’homme d’affaires Stefano Casiraghi, aurait célébré son 59 ème anniversaire. Un souvenir dramatique. Il a perdu la vie lors d’une course nautique à l’âge de 30 ans.

Et cette disparition continuerait de la hanter. Le jour de son décès, elle s’apprêtait à assister à un bal à Paris avec son amie Inès de La Fressange.

Son père, le regretté prince Rainier, tentait en vain de la rejoindre. A l’époque, il n’y avait pas de téléphone portable. Finalement après deux heures de recherche, la princesse de Hanovre était débusquée chez son coiffeur.

C’est Inès de La Fressange qui lui aurait appris la tragique disparition de son mari.
Et le jour des funérailles, comme le confirmait le Bunte, la princesse aurait eu une phrase terrible : ‘Mais qu’est ce que je vais devenir’.

Pour vivre son deuil, Caroline de Monaco avait pris une décision radicale, celle de quitter le Rocher pour poser ses valises à Saint-Rémy de Provence, là où sa fille Charlotte Casiraghi unira sa destinée à celle de Dimitri Rassam quelques années plus tard.

Laisser un commentaire

Close