Close
Caroline de Monaco, petite pique à Dimitri Rassam, son beau-fils

Caroline de Monaco, petite pique à Dimitri Rassam, son beau-fils

En entretien avec « Madame Figaro », Caroline de Monaco aurait risqué de froisser son beau-fils, Dimitri Rassam, le mari de Charlotte Casiraghi. Une petite confidence qui risque de l’agacer.

L’ainée des Grimaldi ne semble pas fan de cinéma, un domaine qu’elle connait très mal. Et pourtant, sa mère est la grande Grace Kelly.

« S’il y a quelque chose que je connais mal et avec laquelle j’ai le moins d’affinités, c’est le cinéma », a confié Caroline de Monaco, qui n’a pas du tout été interrogé sur sa vie privée au cours de long entretien accordé à Madame Figaro.

Aucune question ne lui a été posée sur son mari, le prince Ernest-August de Hanovre, qui a récemment été été inquiété par la justice.

« Peut-être parce que c’était là ? Je ne suis pas très cinéphile et ma culture filmique s’arrête aux années 1980 : je connais surtout les vieux films », poursuit la princesse dont le goût pour la culture vient d’ailleurs. Elle en doit pas avoir vu les films produits par son beau-fils.

Ses parents, le prince Rainier et la princesse Grace n’était pas de grands lecteurs, contrairement à ses grands-parents.

« Je dois également ce goût à des professeurs merveilleux que j’ai eus enfant, puis à l’université. En musique, Nadia Boulanger était ma professeure », a-t-elle par ailleurs indiqué.

Charlotte Casiraghi s’est quant à elle lancée dans la production avec Notre-Dame du Nil, adapté du livre de Scholastique Mukasonga.
« C’est l’aventure humaine et sa construction qui m’ont intéressée », a-t-elle confié.

Laisser un commentaire

Close