Close
Caroline de Monaco, « le pire scandale de l’été » ?

Caroline de Monaco, « le pire scandale de l’été » ?

« Corriere della Sera » revient dans son édition en ligne sur « les scandales » de l’été, et évoque le mariage de Caroline de Monaco avec un playboy.

Le média italien rappelle que leur mariage avait été célébré en 1977. Et ce serait l’un des plus grands regrets de la princesse du Rocher.

Grace Kelly, la mère de Caroline de Monaco, aurait qualifié ce mariage de « catastrophe » et de « scandale ». Mais elle l’a finalement accepté pour « sauver la réputation » de sa fille filmée « seins nus sur un bateau avec son homme ». Il fallait officialiser au plus vite.

Ce propos est partagé par le magazine  » Gala », qui avait qualifié cette union de « péché de jeunesse ».

Et l’un de regrets de la soeur du prince Albert de Monaco serait son mariage avec
Philippe Junot, un finan­cier play­boy de dix-sept ans son aîné.

« Caro­line fait sa révo­lu­tion de palais mais la prin­cesse déchante vite. Le mariage le plus média­tique de l’an­née 1978 avec 700 invi­tés au bal, dont Ava Gard­ner et Cary Grant mais aucune altesse royale, prend vite des allures de naufrage et, moins de deux ans plus tard, le ­divorce est prononcé suite aux infi­dé­li­tés répé­tées suppo­sées de monsieur », rappelait Gala.

M. Junot, en revanche, a affirmé que ce sont les relations de Caroline et l’ingérence constante de ses parents qui ont conduit à la rupture.

La princesse Caroline de Monaco ira même jusqu’à introduire en 1981, une demande en nullité du mariage auprès de Rome.

Cette longue procédure n’a abouti que dix ans plus tard.

«En 1992, Jean-Paul II l’ac­corde et la prin­cesse rede­ve­nue céli­ba­taire tire un trait défi­ni­tif sur cette union qui ressemble, à ses yeux, à un péché de jeunesse », indiquait Gala.





Laisser un commentaire

Close