Close
Caroline de Monaco – Angoisse pour Charlène de Monaco – dépendance affective, son cri de coeur

Caroline de Monaco – Angoisse pour Charlène de Monaco – dépendance affective, son cri de coeur

Même s’elle n’est pas particulièrement proche de Charlène de Monaco, qui souffrirait de dépendance affective, elle pourrait lui venir en aide. Un cri de cœur.

L’ainée des Grimaldi qui se la coulerait douce en ce moment en méditerranée à bord de son yacht pourrait l’aider en lui livrant quelques conseils sur la manière de gérer ses adorables jumeaux, sa source d’angoisse selon le magazine « France Dimanche ».

La première dame reconnaissait qu’elle avait du mal à leur dire non.
« Fatiguée par la situation, elle reconnaissait qu’elle avait du mal fou à leur dire non et se reprochait même de leur céder de guerre lasse », précise la publication.

Elle révélait que lorsque leur père, le prince Albert de Monaco, était absent, ce qui lui arrive souvent en raison de ses activités, elle les laissait dormir dans le lit conjugal.
Charlène de Monaco cédait volontiers, mais le regrettait au réveil, précise la publication.

Et les pédiatres s’accordent à dire que cette pratique « est à bannir absolument sous peine de développer une dépendance affective », non seulement pour la mère, mais aussi pour les enfants.

Caroline de Monaco qui a élevé quatre enfants dont elle est très fière pour l’épauler.
« J’ai toujours eu plein d’enfants à la maison, et j’adore prendre du temps pour m’occuper de mes petits-enfants. Je suis très fière des adultes que sont devenus mes fils et mes filles. Ils sont eux-mêmes, et nous restons tous très proches », a-t-elle d’ailleurs confié.

Laisser un commentaire

Close