Close
Caroline de Monaco hyper fière de Raphaël, le fils Charlotte Casiraghi, cette langue rare qu’il parle

Caroline de Monaco hyper fière de Raphaël, le fils Charlotte Casiraghi, cette langue rare qu’il parle

En plus de s’intéresser à la philosophie comme sa mère Charlotte Casiraghi, le petit-fils de Caroline de Monaco serait initié à une langue rare, la langue parlée par Jésus Christ.

Et c’est son père, Gad Elmaleh, actuellement en pleine promotion de son dernier film «Reste un peu », où il est question de son cheminement vers la vierge Marie qui devrait jouer les professeurs.

Même s’il est né dans une famille juive d’origine marocaine, l’ex de Charlotte Casiraghi a reçu une éducation religieuse.

Et il en parle lors d’un entretien accordé à Madame Figaro, où il confirme avoir étudié dans une yéchiva, un centre d’apprentissage de la Torah et du Talmud.
C’est là qu’il a étudié l’analyse de l’Ancien Testament.

«J’ai donc appris à lire et à écrire l’araméen, langue dans laquelle s’exprimaient Rachi et Onkelos, mais aussi Jésus… Pourtant, pendant toutes ces années, j’ai gardé l’expérience à l’église comme un secret, car il était impensable pour moi de l’évoquer à la maison ou à l’école », a-t-il indiqué.
Et sans doute, il va initier ses fils dont le petit Raphaël, à cette langue rare.
L’enfant serait déjà doué en philosophie puisqu’il pose de surprenantes questions à son illustre père, qui a fait des langues études alors que ses professeurs lui disaient qu’il n’était bon à rien.
Il en parlait dans série documentaire « Les Cancres ».
« Mais cela n’auras pas suffi à le démotiver », puisque c’est au Canada qu’il a fini ses études secondaires avant « d’entamer un cursus en science politique dont il a été diplômé avec les honneurs ».
« De quoi retrouver le sourire », a commenté la publication. Mais c’est finalement dans la comédie qu’il trouvera sa voie.

Laisser un commentaire

Close