Close
Carole Bouquet angoissée pour Dimitri Rassam et Charlotte Casiraghi, c’est violent

Carole Bouquet angoissée pour Dimitri Rassam et Charlotte Casiraghi, c’est violent

En entretien avec « Gala », Carole Bouquet évoque ses angoisses pour ses deux enfants et petits-enfants dont le petit Balthazar, nés de la relation de son ainé avec Charlotte Casiraghi. Et elle en précise la raison.

« Disons-le, je n’ai jamais vécu seule ! Je suis extrêmement indépendante, c’est vrai, et je le revendique un peu trop, ce qui agace souvent les hommes, mais je ne suis pas faite vous vivre seule », confie dans un premier temps l’actrice, actuellement à l’affiche de « Grand Hôtel », la série diffusée sur TF1.

« J’aime être en famille, entourée d’enfants, d’amis, de ma filleule Daphné (la fille de la scénariste et actrice Boorman, qui était sa meilleure amie ndlr) et des siens, que je ne vois pas assez puisqu’ils vivent à Londres », poursuit-elle.

« Et je ne suis pas la seule, je pense, à trouver que naitre seul et mourir seul n’est pas ce qu’on a trouvé de mieux cet hiver. Je comprends la peur, je comprends et je respecte les consignes et respecte les consignes de prudence, mais c’est violent », glisse ensuite l’actrice, avant de se dire angoissée pour ses enfants et ses petits-enfants qui évoluent dans un moment qu’elle « n’aime pas ».
« Ma génération a connu l’a insouciance, on croyait que la paix gagnerait tous les pays. (…). On portait un monde meilleur. Là, je ne vois pas beaucoup d’espace pour rêver », a déploré Carole Bouquet.

Laisser un commentaire

Close