Carla Bruni-Sarkozy à Christine Ockrent

La raison pour laquelle, Carla Bruni-Sarkozy a refusé d’évoquer dur publiquement sa grossesse, c’est en raison de sa superstition.


C’est ce que la première dame enceinte de son deuxième enfant, premier de sa relation avec le président de la république, Nicolas Sarkozy, explique lors d’un entretien accordé à Christine Ockrent pour « BBC World Service ».
« Je suis superstitieuse et donc, oui, j’ai été très prudente… C’est pourquoi je n’en parlais pas », a expliqué » la chanteuse, avant d’ajouter : « Mais il n’y a pas grand chose à en dire – Il y a des tas de femmes qui attendent un enfant, ce n’est pas intéressant pour les Français ».