Close
Camille Combal, un papa agacé par les paparazzi – Une milice privée, une décision radicale

Camille Combal, un papa agacé par les paparazzi – Une milice privée, une décision radicale

Camille Combal serait agacé par la présence des photographe lors de sa balade avec son épouse, Marie, et leur fils Pio. Il leur a lancé un regard noir. Habituellement, il est protecteur de sa vie privée. Pour son mariage, il aurait engagé une milice, des Men in black, qui traquent les intrus. Il aurait espéré l’avoir à Paris.

«Et enfin, les étoiles se sont alignées. Le 11 avril, à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, leur fils a pointé le bout de son nez sans encombre », a rapporté le magazine Public, qui a révélé cette semaine l’accouchement de Marie, l’épouse de l’animateur de Mask Singer.

« Un beau bébé de 3,5 kilos et un accouchement par voie basse, sans complication, le rêve ! Il ne leur restait plus qu’à trouver comment s’appellerait cette petite merveille. Leur choix s’est vite porté sur Pio, un prénom au charisme indéniable qui signifie « pieux” », commente l’hebdomadaire, souvent très bien informé.
Sur l’un des clichés publiés, Camille Combal lançait un regard noir au photographe, qui ne l’avait pas lâché d’une semelle.
Il faut dire que question vie privée, il a l’habitude de tout contrôler, comme le rapportait à l’époque le magazine Closer.

«Camille Combal, réputé pour son humour et sa bonne humeur, ne rigolait pourtant pas avec la confidentialité. Plus surveillé qu’un vote de finale de Danse avec les stars », moquait la publication.

Pour son mariage, il avait engagé « quinze agents de sécurité pour empêcher quiconque d’approcher des lieux », confiait un photographe présent.
« Cette milice privée a même fait fermer les chemins communaux autour du domaine pour bloquer les alentours. Et pour décourager les plus téméraires, ces « men in black » traquaient le moindre téléobjectif aux jumelles.
Finalement, aucune photo n’a été prise de son mariage.

Laisser un commentaire

Close