Camilla Parker-Bowles, qui apparaissait au top de sa forme lors de la réception de Donald Trump lors de sa visite à Londres pour le sommet de l’Otan, voit son intimité violée.

Et cette fois, il ne s’agit de l’oeuvre d’un tabloid qui a décidé de révéler des détails sur sa vie privée, et sur sa relation avec le prince Charles, mais son propre fils.

Tom Parker-Bowles, critiques gastronomique, a en effet affirmé que sa mère n’était pas aussi raffinée dans la vraie vie et lors des réunions familiales.
Il se rappelle que l’héritier de la couronne britannique, n’arrêtait pas de jurer dès six heures le matin de Noël. Elle ne serait pas le genre à se contenir.

Mais avec le temps, surtout depuis son entrée dans la famille royale il y a une quinzaine d’années, la donne a changé.
Par ailleurs, la duchesse de Cornouailles devrait passer les fêtes de fin d’année avec l’ensemble de la famille royale au palais de Sandringham, où elle ne manquerait de croiser le prince Andrew qu’elle ne porterait pas dans son coeur. Leur inimitié remonterait à une quinzaine d’années.





Étiqueté dans :