Close
Brigitte Macron, « victime » d’une agression, la vraie raison des tensions avec Julie Gayet

Brigitte Macron, « victime » d’une agression, la vraie raison des tensions avec Julie Gayet

Si Julie Gayet ne porte pas dans son cœur Brigitte Macron, ce serait en raison d’un accrochage avec la première dame avec François Hollande. Ce serait le début des bisbilles.

Et l’origine de cette guérilla est relatée par Gérard Davet et Fabrice Lhomme qui publient ce 13 octobre « Le traître et le néant », où les dessous de la présidence d’Emmanuel Macron sont décortiqués. Le livre semble à charge. Emmanuel Macron est qualifié de traitre pour s’être présenté à la présidence de la République.

Une crise causée par Philae, le chien de Julie Gayet et François Hollande serait à l’origine du conflit.

«Philae, l’imposant labrador présidentiel, s’est jeté sur le sac à main de Brigitte Macron, déchiquetant par jeu les lunettes », de l’ex-professeure de français et du latin.

Ce jour-là, François Hollande a présenté ses excuses, en rappelant que ce ne sont que des lunettes et ce n’est qu’un chien.

Mais l’histoire n’en est pas restée là, impeccable, Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, a adressé quelques jours plus tard la facture à François Hollande.

Un lien de confiance se serait brisé.

Brigitte Macron n’apprécierait beaucoup François Hollande, qui la qualifierait lors de diners parisiens de « vieille ». Des journalistes du Parisien ont confirmé ces insultes.

Laisser un commentaire

Close