Close
Brigitte Macron « triste à l’Élysée » – confession de Nicolas Sarkozy

Brigitte Macron « triste à l’Élysée » – confession de Nicolas Sarkozy

Le quotidien de Brigitte Macron depuis son entrée à l’Élysée a été précisé indirectement par Nicolas Sarkozy, l’ancien chef de l’État. Sa liberté a été rognée. Elle ne serait pas si heureuse.

Dans l’ouvrage «Brigitte Macron, l’affranchie », la
Brigitte Macron l’affranchie, ouvrage signée de la journaliste Maëlle Brun, laissait entendre que Brigitte Macron n’était pas si heureuse au palais de l’Élysée, où elle a fait son entrée suite à l’accession de son mari à la présidence de la république.

Est-elle seulement heureuse de cette improbable vie de château ? Pour la France, certainement, persuadée que son époux est le seul à pouvoir redresser le pays. Mais pour elle-même ? », s’interrogeait l’auteure qui ne répond à cette question.

Et Nicolas Sarkozy a répondu à cette interrogation dans son livre « Le Temps des tempêtes », où il a évoqué son entrée en fonction.
Le mari de Carla Bruni voulait s’arrêter pour saluer les foules mais il ne pouvait le faire à cause des soucis de sécurité.

« En préparant ce défilé, je préviens le protocole que je veux pouvoir m’arrêter
et descendre saluer les gens », a-t-il indiqué.

L’ex-chef d’État a été informé que c’était impossible. « Ça a commencé tout de suite : vous êtes pris en main et, avant que vous ayez eu le temps de vous en rendre compte,
vous n’avez plus le droit de rien faire ».

Laisser un commentaire

Close