Close
Brigitte Macron « susceptible », vexation, guérilla en catimini contre une politicienne

Brigitte Macron « susceptible », vexation, guérilla en catimini contre une politicienne

Brigitte Macron et surtout son président de mari seraient très méfiants vis-vis d’une politicienne de « haut rang » dont ils tenteraient de compliquer la relation avec ses administrés. Il s’agit d’Anne Hidalgo, la maire de Paris.

Des précisions ont été livrées dans « Le Parisien » sur les raisons pour lesquelles les parcs et les jardins de la capitale seraient interdits au public. Et ce serait une décision qui vient du sommet, c’est-à-dire de l’Élysée. La méfiance vis-à-vis d’Anne Hidalgo « indocile » serait en cause.

En fait, raconte un élu parisien, « au cœur du dossier, nous savons que des gens comme Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, Jean Castex, le monsieur déconfinement du gouvernement, et même le préfet de Paris, ne sont pas insensibles » à la position de la maire, qui est du simple bon sens ».

Et le ministre de la Santé « Olivier Véran n’aurait « pas son mot » à dire, et réagirait comme un « bon soldat » dans cette affaire qui agace les Parisiens.
Et d’affirmer qu’en réalité, la décision de maintenir la fermeture des parcs vient d’en haut, c’est-à-dire de l’Élysée.

Le mari de Brigitte Macron, en coulisse, « ne cache pas l’empathie qu’il éprouve à l’égard de l’indocile et dangereuse élue parisienne ».
Pas question de lui faciliter la vie « à quelques semaines d’un éventuel deuxième tour des élections municipales, fin juin ». Dans le Parisien d’aujourd’hui, on apprend que le second tour est prévu pour le 28 juin.





1 comment

  1. Francine Portet says:

    Quel panier de crabes, la politique !!!! C’est à qui sera sur la plus haute marche, quitte à écraser les adversaires !!!! Bouh! Hou! Hou! Cest pas beau à voir!!!!

Laisser un commentaire

Close