Close
Brigitte Macron, « ronge son frein » à l’Élysée, assaut surprenant d’une sérieuse rivale

Brigitte Macron, « ronge son frein » à l’Élysée, assaut surprenant d’une sérieuse rivale

Alors qu’Emmanuel Macron traverse « une mauvaise passe », qui se confirme dans les sondages de popularité, Brigitte Macron voit une « rivale » qu’elle n’apprécierait que moyennement se rappeler à leur souvenir.

Et la rivale en question n’est autre que Ségolène Royal, l’ex candidate à la présidence de la république, décidée à tirer son épingle du jeu, et avancer ses pions dans la perspective de la prochaine présidentielle.
Le magazine VSD prétendait que l’ex-ministre de L’Écologie n’était pas « appréciée » par la première dame.

Brigitte Macron, qui a fait son retour à la lumière après deux mois d’isolement forcé à l’Élysée à cause du Covid-19, lui reprocherait de ne pas avoir balayé d’un revers de main le bruit désagréable d’une proximité amoureuse avec Emmanuel Macron. Cette « complicité » a été alimentée par VSD. La première dame lui en voudrait encore.

Et d’après Le Figaro, Ségolène Royal ne « lâche » rien. Elle serait déjà en campagne.
Elle « décortique sans faiblesse toutes les erreurs passées et présentes du pouvoir central », indiqué la publication, avant de relayer ses confidences.
«Les pays où des femmes dirigent ont souvent mieux géré la crise du coronavirus, avec bon sens et pragmatisme », a-t-elle indiqué.

 » Ni les échecs ni les revers ne semblent altérer Ségolène Royal. I-NO-XY-DA-BLE », commente le Figaro.

Laisser un commentaire

Close