Close
Brigitte Macron pleure, terrible maladie, cette disparition insurmontable (photo)

Brigitte Macron pleure, terrible maladie, cette disparition insurmontable (photo)

C’est une Brigitte Macron particulièrement brisée qui apparait en Une de France Dimanche. Elle ne surmonterait pas une terrible disparition.

Et la disparition dont il est question est celle de la petite Lise dont le sort l’avait fortement émue.

La petite fille, qui luttait sans relâche pour la cause des enfants malade, a perdu a vie le 16 juillet à l’âge de 9 ans des suites d’une tumeur cérébrale pinéaloblastome de stade 4.

C’est en mars dernier que que Brigitte Macron et son mari lui avaient ouvert les portes de l’Elysée, occasion de leur offrir un beau dessin.
Et sa terrible disparition, ses parents l’avait annoncée sur les réseaux sociaux, où son dernier message a été dévoilée.

La regrettée fillette expliquait qu’elle n’avait pas souffert. « J’ai choisi comme j’avais décidé en toute grâce et coquetterie entourée de mon Noz, mes frères et mes parents, de rejoindre ma nouvelle demeure, auprès du seigneur ».
Brisée, Brigitte Macron n’a pas réagi à cette disparition. « La plus grandes douleurs étant souvent les plus muettes, Brigitte Macron a préféré garder le silence », commente France Dimanche.

« La cause des enfants malade étant l’un de ses chevaux de bataille, ses convictions ne pourront être que renforcées après cette disparition ».

4 comments

  1. bjr. et que fait elle pour faire avancer la recherche contre le GITC ? les décès de Leonie, Augustine, Zoé et des autres tous ces enfants décédés après de grandes souffrances a 5.6.ou 7 ans, et tous les autres….puisqu’il ny a pas de traitement ! faudrait il quelle soit toucher personnellement ! car malgré les nombreuses mobilisations des familles anéantis par le décès d’un petit enfant, les nombreux courriers RIEN. que de l’affichage !!!!! UNE HONTE.

  2. Anne DELAFORGE says:

    Elle ne s’appelait pas Louise mais Élise!!!

    1. Nolwenn A. DALPVIA says:

      Corrigé, merci

  3. Maryline JULLIAND says:

    Mme MACRON – je suis la grand mère d’une petite Zoé -8 ans- atteinte d’une tumeur infiltrante du tronc cérébrale (GITC) tumeur inopérable et incurable – Zoé est décédée le 12 juin dernier – RIEN en France pour soigner, suivre ces enfants et leurs parents , quelques séances de radiothérapie, puis on conseille aux parents de « profiter » de leur petit car le décés survient dans les 6 à 8 mois après le diagnostic – Zoé à été soignée au …. MEXIQUE à MONTERREY pendant 3 ans – elle était le première petite française à recevoir les soins qui l’on visiblement prolongée !! POURQUOI ne pas pratiquer ces soins en France ?? la recherche pour les cancers pédiatriques et trop peu financée par le gouvernement – Les chorales ont reçu 20 000 euros , la recherche pour les cancers pédiatriques 5 000 euros ( en 2018) une HONTE – il faut donc, malheureusement , qu’un enfant d’un proche du gouvernement soit atteint pour obtenir une réaction !! une nation qui ne sait protéger ces enfants est une nation FINIE –

Laisser un commentaire

Close