Close
Brigitte Macron, « odieuse », méprise, l’étonnant mea culpa à l’Élysée

Brigitte Macron, « odieuse », méprise, l’étonnant mea culpa à l’Élysée

Même si Brigitte Macron demeure retranchée à l’Élysée, malgré les mesures de confinement, cela ne l’empêche pas de demeurer très mobilisée aux côtés de du Président de la république. La première dame est déjà en précampagne et ça se précise.

Forte d’une popularité qui ne se dément pas malgré la crise sanitaire, couplée avec une crise économique, l’épouse d’Emmanuel Macron est l’un des piliers de la communication du chef de l’Élysée, et certains « proches » dont Gérard Collomb, l’ancien ministre de l’Intérieur, s’interroge sur la raison pour laquelle elle n’est pas assez utilisée.

Au sein du cercle présidentiel, « nombreux sont ceux qui ne comprennent pas pourquoi l’Élysée ne la pousse pas davantage sur le devant de la scène », a indiqué sa biographe, avant de reprendre les propos de Gérard Colomb.

« Ils se trompent de ne pas plus l’utiliser !, a-t-il pesté. Elle fait de la publicité au président. Elle le fait comme elle sait le faire, c’est-à-dire sans excès. ».

« Bien sûr qu’elle est un atout, il n’y a aucun doute. Plus les Français vont la connaître, plus ils vont l’aimer », glisse un autre intime. Et un effort semble avoir été fait ! Désormais, elle « épaule » le chef de l’État
puisque le jeudi 14 mai, lors d’un échange avec une équipe soignante de l’EHPAD de Chezal-Benoît, dans le Cher, Brigitte Macron n’aurait pas hésité à tester en direct les propositions du gouvernement dont la prime exceptionnelle, et un hommage le 14 juillet prochain, a précisé cette fois « Le Berry Républicain, repris par Gala.

Laisser un commentaire

Close