Close
Brigitte Macron, menace à l’Elysée – crainte pour sa fille Laurence

Brigitte Macron, menace à l’Elysée – crainte pour sa fille Laurence

Retranchée à l’Élysée où elle s’active en coulisses pour sa fondation et pour l’opération Pièces Jaunes en janvier, Brigitte Macron ne prendrait à la légère les menaces qui pèserait sur elle, ainsi que sur sa famille dont ses trois enfants. Plusieurs personnalités médiatiques sont déjà protégées.

Le Parisien rappelle dans son numéro daté du 3 novembre que le couple présidentiel est menacé, et même quelques personnalités médiatiques, aucun nom n’a été cité.

Le groupe djihadiste Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a même appelé ses partisans à t**r toute personne insultant le prophète Mahomet ».
Le président de la république est ciblé, auquel il est reproché d’avoir défendu le droit à la caricature lors d’une récente interview.

« T**r celui qui insulte le Prophète est le droit de chaque musulman capable de l’appliquer », lance cette organisation terroriste, avant d’appeler au boycott des produits français.
Par question cependant pour Emmanuel Macron de transiger avec la liberté d’expression.

Lors de l’hommage à Samuel Paty, le regretté professeur d’histoire géo assassiné par un terroriste islamiste d’origine tchétchène, le président a rappelé qu’au « nom de la liberté d’expression, pas question de renoncer aux caricatures ».

Brigitte Macron serait angoissée comme elle l’avait été durant la crise des Gilets Jaunes. La première dame avait craint enfants et en particulier pour sa fille ainée, Laurence, dont l’adresse en région parisienne avait été dénichée.

Laisser un commentaire

Close