Close
Brigitte Macron, le grand pardon au Président – sa décision en finir de la crise

Brigitte Macron, le grand pardon au Président – sa décision en finir de la crise

Cette fois, le chef de l’État n’aurait pas pris de risque de dire non à Brigitte Macron. Il n’aurait pas pris le risque de la fâcher comme ce fut le cas début avril.

Ici Paris faisait état en mars dernier de leur dispute, en précisant les raisons.

« Vent de révolte dans les couloirs de l’Élysée ! En quatorze ans de mariage, c’est sans doute la première fois que le couple présidentiel se retrouve à ce point en désaccord », a rapporté l’hebdomadaire.

«Depuis, Brigitte se terre dans le silence mais certains évoquant déjà le mot trahison », poursuivait la publication. « La première dame avait eu beau le supplier, il ne lui a pas cédé ».

La première dame lui aurait reproché d’avoir ordonné la fermeture des écoles pour enrayer la propagation du Covid.

«Il a été contre l’avis de son épouse. Lui pardonnera-t-elle cette trahison ? Nul n’a encore la réponse à cette question ».

Cette fois, hors de question pour le Président de la république de risquer de fâcher son épouse, avance « Le Parisien » dans son numéro du 26 avril.
«C’est une volonté farouche. Il veut à tout prix ouvrir », a fait savoir une source proche. Pas question de « se louper ».

«L’école permet de lutter contre les inégalités sociales et de destin. C’est pourquoi nos enfants doivent pouvoir continuer à s’y rendre et à apprendre, avec un protocole strict. Bonne rentrée à tous ! Et continuons à appliquer les gestes barrières (souvenons-nous de la chanson) », écrit le locataire de l’Élysée.

Laisser un commentaire

Close