Close
Brigitte Macron, la meute, le lynchage, étrange discussions à l’Élysée

Brigitte Macron, la meute, le lynchage, étrange discussions à l’Élysée

Brigitte Macron et son mari ne seraient pas le genre à lâcher des soutiens de l’ombre, des soutiens de première heure, qu’ils défendraient quoi qu’il arrive. Le couple présidentiel aurait horreur du lynchage.

Des discussions dans ce sens auraient lieu en coulisses.

L’ex-professeure de français apprécierait particulièrement Marlène Schiappa, qui serait sur le départ, en cas de remaniement, raison pour laquelle sa campagne pour sauver sa place a été amorcée. Elle a notamment accordé plusieurs entretiens dont un au Parisien.

Gérald Darmanin serait aussi dans une situation similaire, mais aussi le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.
« On a bien vu qu’ils étaient en campagne, le président n’est pas dupe », indique un proche du chef de l’État, cité par Le Parisien.

Et de préciser ensuite que malgré tout, le couple présidentiel se montrerait indulgent « à l’égard de ses premiers soutiens, malgré leurs insuffisances ».
« Emmanuel n’est pas un mec qui tire sur les ambulances, qui lâche celui qui est affaibli. La meute, le lynchage, il a horreur de ça. Avec Brigitte, ils sont capables de dire : “on y va, on le soutient !” », vante un intime.

Laisser un commentaire

Close