Close
Brigitte Macron – geste classe de Marine Le Pen avant de débat présidentiel

Brigitte Macron – geste classe de Marine Le Pen avant de débat présidentiel

En 2017, Brigitte Macron avait été échaudée par une commentaire désagréable de Marine Le Pen, la patronne du Rassemblent National, durant le débat de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle, l’opposant à Emmanuel Macron.

Les deux finalistes de la présidentielle se trouveront pour un second round dans deux semaines.

« Je vois que vous cherchez à jouer avec moi à l’élève et au professeur, mais en ce qui me concerne, ce n’est pas particulièrement mon truc », avait-elle lancé à Emmanuel Macron, une référence implicite à Brigitte Macron, qui était professeur de son futur mari au lycée «La providence » à Amiens.

Brigitte Macron se serait à l’époque tassée dans son fauteuil, choquée par cette salve inattendue, rapportait Paris Match.
D’après Le Parisien, Marine Le Pen serait cette fois très élégante. Pas de piques en dessous de la ceinture.

« Elle a déjà dit qu’elle s’attacherait davantage à développer sa vision qu’à attaquer son adversaire, même si ce qu’elle proposera sera mis « au regard du bilan » de Macron. « Il faut des punchlines élégantes, pas des trucs de bac à sable », a précisé l’une de ses proches, avant d’évoquer un contre modèle.

Avec, comme contre-modèle, le débat à couteaux tirés entre Pécresse et Zemmour sur LCI que Marine Le Pen a qualifié de « combat de boue ».

« On va aussi expliquer aux électeurs LR pourquoi notre projet est sérieux : on assure la liberté d’entreprise, la sécurité, le desserrement fiscal », a indiqué ce proche de Marine Le Pen. « Quant aux électeurs de Reconquête, on saura trouver les mots, ne vous inquiétez pas ! ».

«J’ai fait le choix d’être offensive. Peut-être trop», avoue celle qui a voulu
«montrer qui est Emmanuel Macron.»
«Ce qui est certain, c’est que, la prochaine fois, je ferai autrement», a promis Marine Le Pen.

Laisser un commentaire

Close