Close
Brigitte Macron, fausse candide, « dopage », son vrai rôle à l’Elysée

Brigitte Macron, fausse candide, « dopage », son vrai rôle à l’Elysée

En cette période délicate de crise sanitaire, qualifiée de « rupture » par le chef de l’État, Brigitte Macron aurait un rôle à part. La première dame serait une sorte d’aiguillon pour son mari dont elle est le premier soutien.

Et ce rôle de Brigitte Macron, qui fait tout doucement son retour à la lumière après une isolement forcé à l’Élysée de deux mois, est précisé dans l’ouvrage « Madame La présidente », édité chez Plon, et repris dans le dernier « Journal de France ».

« Cette fausse candide est (…) tout sauf passive. Il est même permis de penser qu’elle a été son aiguillon », est-il indiqué.
Brigitte Macron serait celle ayant poussé son mari « à se remettre toujours en question et à viser l’excellence, dopé par son amour, galvanisé par son
admiration ».
La première dame serait d’une certaine manière sa pygmalionne, en somme.
Et fort de ce soutien, comme le rapporte cette fois Le Monde, le chef de l’État se consacrerait désormais au monde de l’après, à « à empoigner pleinement l’anticipation et se projeter sur l’après, y compris politique ». 2022 en ligne de mire.

Laisser un commentaire

Close