Si Emmanuel Macron semble avoir pardonné à Léa Salamé, qui l’interrogera à l’occasion du 14 juillet, on ne peut pas en dire autant de Brigitte Macron. Une question en cause.

C’est l’heureuse maman du petit Gabriel qui a été choisie avec Gilles Bouleau pour l’entretien avec le président de la république à l’occasion de la Fête Nationale.

C’est la journaliste star de France 2 qui devrait en effet s’y coller à cette exercice, rapporte Le Parisien.
Les allocutions à la télévision sans contradiction, ça va un moment », a commenté un haut cadre.

Pourtant, le président de la république ne garde pas un bon souvenir d’un échange avec Léa Salamé, qui l’aurait exaspéré en lui posant des questions sur les couvertures de Paris Match, où il apparaissait avec Brigitte Macron. Un échange houleux dans l’Émission Politique sur France 2.

«Cette mise en scène de votre vie privée, où voulez-vous en venir ? », avait-elle lancé.
«J’ai d’abord une grande nouvelle pour vous, je ne suis pas propriétaire de Paris Match. Ce n’est pas moi qui fait les Unes de magazines ! ».
Brigitte Macron aurait été agacé par ces questions.

Et son mari aurait ce soir-là quitté le plateau furieux. Il aurait fait part son mécontentement à la direction de France 2 après la question de Léa Salamé, a affirmé le JDD.