Close
Brigitte Macron déçue, cet ennemi imposé à l’Elysée par le Président

Brigitte Macron déçue, cet ennemi imposé à l’Elysée par le Président

Brigitte Macron risquerait de voir son quotidien chamboulé à l’Elysée avec l’arrivée d’une personne, qu’elle aurait perçu comme un ennemi.

Il s’agit Ismaël Emelien, qui avait quitté l’an dernier à l’Elysée, où il a officié en qualité de conseiller spécial au palais de l’Élysée.

Et un an après son départ, il aurait fait son grand retour d’après une information de « L’Opinion », le chef de l’Etat aurait sollicité ses anciens collaborateurs afin de préparer l’élection présidentielle de 2022.

Outre Ismaël Emelien, Philippe Grangeon et Jérôme Peyrat ont aussi été approchés.

Le chef de l’Etat les a « chargés de bâtir un dispositif pour la prochaine échéance ». Il ne le regretterait pas, les idées arrivent « à jet continu », glisse la publication.

Nathalie Schuck et Ava Djamshidi, autrices de « Madame la présidente », affirment que certains auraient rêvé que la première dame meure en vue dans l’espoir de remonter la cote de popularité d’Emmanuel Macron.

« Pour eux, ce veuf éploré ce serait formidable. Ils sont amoureux de lui’, ont glissé les journalistes.

D’après Point de Vue cette fois, Brigitte Macron « entend bien conserver le plus longtemps possible sa popularité. Quitte à, parfois à verrouiller sa spontanéité pour mieux rester au second plan, là où elle est sûre qu’elle ne prendra pas la lumière », à la place du président.

«Ce que je souhaite plus que tout c’est ne jamais lui porter préjudice, c’est mon obsession », glissait-elle.

Laisser un commentaire

Close