Close
Brigitte Macron, Covid-19, douloureuse expérience, confidence d’Elisabeth Borne

Brigitte Macron, Covid-19, douloureuse expérience, confidence d’Elisabeth Borne

Si Brigitte Macron ne s’est pas épanchée sur le Covid contre lequel il s’était battu en décembre dernier, on ne peut pas en dire autant de la ministre du Travail, Elisabeth Borne. Elle a souffert le martyre.

Elle avait été contaminée par le variant sud-africain du Covid et témoigne après cette douloureuse expérience dans les colonnes du Parisien.

Durant cette pénible épreuve, elle a été soutenue président de la république.
«J’ai eu des messages quotidiens du président. Le Premier ministre est venu me voir. Les ministres, des parlementaires de la majorité et aussi de l’opposition m’ont écrit », a-t-elle confié. J’ai eu des mots des partenaires sociaux
et de chefs d’entreprise. Lionel Jospin m’a envoyé un message, cela m’a touchée.

J’ai eu également des mots de soutien de Nicolas Hulot, Renaud Muselier ou de Valérie Pécresse… Tous ces messages m’ont fait chaud au cœur ».
Elisabeth Borne était angoissée durant son hospitalisation.

« Vous avez l’impression que tout votre corps se détraque. J’ai eu une
partie des poumons affectée mais aussi des problèmes hépatiques. Mes résultats d’analyse étaient inhabituels, avec des taux qui débloquent. Vous vous demandez si les choses vont revenir à la normale », dit celle qui a eu l’impression de cumuler plusieurs maladies.

« On m’a administré ponctuellement de l’oxygène. Je me sens affaiblie, ma capacité respiratoire doit encore se rétablir complètement. Pourtant, je suis quelqu’un de sportif et je mène une vie saine. Peut-être certains ont l’impression qu’on leur répète les mêmes messages depuis un an, mais tout le monde doit être conscient que c’est terrible, cette maladie. C’est pour cela que j’ai décidé de témoigner. Heureusement, on va voir le bout de cette épidémie avec les vaccins ».

Brigitte Macron semblait avoir été touchée par une forme moins grave de la maladie.

Laisser un commentaire

Close