Close
Brigitte Macron – calomnie, nouvelle angoisse à cause d’Alessandra Sublet

Brigitte Macron – calomnie, nouvelle angoisse à cause d’Alessandra Sublet

S’il est une chose que terrifie Brigitte Macron et surtout surtout son mari, à un de la présidentielle, ce serait le deepfake, rendu publication grâce à l’émission d’Alessandra Sublet et Nicolas Canteloup dans C Canteloup sur TF1, rapporte « Le Figaro ».

Il s’agit d’une technique de synthèse d’images « basée sur l’intelligence artificielle ».
«  Elle sert à superposer des fichiers audio et vidéo existants sur d’autres vidéos (par exemple : le changement de visage d’une personne sur une vidéo).
Nicolas Canteloup apparait souvent avec le visage du président de la république, rappelle le quotidien, repris par Gala.

Et la crainte à l’Elysée est que les images du chef de l’Etat soient détournées sur les réseaux sociaux afin de mettre à mal le couple présidentiel.
Le chef de l’Etat serait d’ailleurs flippé.

« On mène une guerre numérique avec les moyens de l’ORTF », a-t-il lancé en Conseil des ministre selon les propos rapportés par « Le Figaro ».
La première dame a toujours craint la calomnie, est-il précisé cette fois dans
Madame, la présidente », (Plon).

« La calomnie, (…) elle en a beaucoup souffert, et la craint plus que tout », est-il indiqué.

Durant la campagne présidentielle, lorsque des bruits ont commencé à circuler sur l’orientation sexuelle du chef de l’Etat, une sombre affaire lui a été rappelée, celle de Markovic, « du nom de ce petit voyou yougoslave dont le corps a fini dans une décharge ».

Des photos d’une blonde ressemblant à Claude Pompidou ont circulé. « Des photomontages la mettant en scène, en scabreuse position, circulent sous le manteau ». Brigitte Macron aurait craint de subir le même sort.

Laisser un commentaire

Close