Close
Brigitte Macron « anéantie », événement familial annulé, elle ouvre son cœur

Brigitte Macron « anéantie », événement familial annulé, elle ouvre son cœur

Alors que Brigitte Macron va sans doute célébrer son 67? anniversaire à l’Élysée, en plein confinement, mesure absolue pour en finir de Covid-19, un seul « être » pourrait lui changer les idées.

Et il ne s’agit pas du chef de l’État, mais d’un grand auteur auquel elle voue une véritable passion. Il s’agit de Gustave Flaubert, le seul à lui remonter le moral au cas de coup de mou.

Ce coup de cœur, elle le partageait dans les colonnes du magazine Elle, repris par Fabienne Cassagne dans « Brigitte Macron, La Confidente. ».
Professeure de français, de latin et de grec, l’épouse d’Emmanuel Macron « fait découvrir à ses élèves les auteurs qu’elle admire ».

Et c’est le cas de Flaubert pour lequel elle a « une passion sans borne ».
« Maupassant dont elle constate que « la mort est partout dans son œuvre » ; Rimbaud, le « génie de la poésie », Baudelaire qui sait « dire l’indicible »…) et ses œuvres préférées : Madame Bovary, Bel Ami, Dom Juan, Les Fleurs du mal, Le Rouge et le Noir », précise la journaliste.

Et son entourage est intarissable à son sujet, le cas du père Philippe Robert , adjoint au directeur du lycée de La Providence, à Amiens, où elle a enseigné. C’est cet homme qui l’a recrutée.
« Une femme stimulante, enthousiaste, dotée d’une grande pédagogie. Et d’un réel charme », a-t-il confié.

3 comments

  1. françoise bouye says:

    Et alors comme tout le monde il y a peut être plus important et plus vital que le bien être de madame. Pourquoi ne parlez vous pas des difficultés des personnes atteintes de handicap et le personnel dans les établissements pourquoi encore plus grave ne parlez vous pas des étudiants bloqués dans les villages universitaires notamment aux alentours de Bordeaux qui n’ont rien à manger complètement isolés ce serait sûrement plus interessant

  2. Hoooo la pauvre hooo zut y a un virus peu pas sortir……pfff

  3. Delahaye says:

    Madame on sait qu’à votre âge les derniers anniversaires comptent mais un peu de dignité. Pensez aux personnes qui meurent seules !

Laisser un commentaire

Close