Close
Brigitte Macron, « abominable », une mère face à l’horreur

Brigitte Macron, « abominable », une mère face à l’horreur

Si la journée du 17 octobre de Brigitte Macron avait bien commencé, en revanche, elle s’est mal terminée, après avoir fait face à l’horreur, à l’impensable. Un terrible drame.

«C’était un jour important pour Brigitte Macron… Nul ne pouvait imaginer que quelques heures plus tard, elle allait, subitement, mettre de côté sa fonction officielle pour s’exprimer en tant que mère et révéler qu’elle avait été touchée par un crime insoutenable dont elle semble avoir toutes les peines à se remettre », rapporte le magazine Ici Paris dans son numéro du 26 octobre, avant de préciser la nature du drame auquel la première dame a été confrontée en tant que mère.

Ce jour-là, elle se rendait dans le XVIIe arrondissement de Paris pour y faire une dictée pour ELA l’association européenne contre les leucodystrophies.
Il s’agit maladies génétiques rares qui détruisent la myéline (la gaine des nerfs) du système nerveux.

Ces maladies entraînent progressivement la perte des fonctions mentales et motrices : la vue, l’ouïe, la mémoire, la locomotion.

Dans les colonnes de Ici Paris, il est question de la terrible disparition de Lola, une petite fille de 12 ans.

« C’est abominable ce qu’il s’est passé.
En ce qui concerne les enfants, nous n’avons que des devoirs, et le premier devoir est de les protéger, et de tous les dangers, et Dieu sait s’ils sont multiples », a-t-elle indiqué.
Ce jour-là, face aux élèves, Brigitte Macron aurait eu le visage crispé, croit savoir le magazine Ici Paris, pour lequel elle aurait sans doute penser à ses deux filles, Tiphaine, Laurence, et à son fils, Sébastien??
« C’est en tout cas soudainement la mère qui parle. Elle est très émue, au bord des larmes, et lâche alors au micro de BFM TV : « C’est un drame absolument intolérable et abominable », avait-elle lancé.

Laisser un commentaire

Close