Close
Brigitte Bardot, l’angoisse dans le Var, euthanasie, son cri de coeur

Brigitte Bardot, l’angoisse dans le Var, euthanasie, son cri de coeur

En isolement dans sa maison varoise, Brigitte Bardot, porte-parole de la cause animale, s’est illustrée par un geste louable. Une euthanasie évitée.

L’ancienne actrice fait parler d’elle pour plusieurs raisons, non seulement dans Gala – où elle se livre sur sa vie familiale, et ses engagements – mais aussi dans « Le Parisien » dans son édition du 16 juin.

Dans « Gala », elle livrait une sombre prédiction, assurant que le confinement n’aurait rien changé. Les « hommes » continueraient à abandonner les animaux. La France détient d’ailleurs le triste record des abandons.

« Rien ne va changer, sinon en pire. Il n’y a qu’à voir ce que donne ce début de déconfinement. Les gens font n’importe quoi, se précipitent dans les boutiques pour acheter, acheter, acheter. Ils se regroupent collés les uns aux autres sur les pelouses comme les moutons dans les pâturages, sont impatients de partir en vacances à n’importe quel prix, n’importe où », a-t-elle dénoncé.

Et dans « Le Parisien », Brigitte Bardot s’est illustré par un geste louable puisqu’elle a apporté son soutien à Maurice, un sanglier qui est menacé d’euthanasie.
Il était recueilli quand il était encore marcassin il y a six ans par
une habitante du Jardin (Corrèze) ». Il risque d’être euthanasié. L’animal vient de recevoir le soutien de Brigitte Bardot.

« Par l’intermédiaire de sa Fondation, elle a écrit au préfet afin de « trouver une solution humaine et satisfaisante pour tout le monde ».
« Ce sanglier n’a jamais agressé personne », écrit-elle. Le Préfet n’aurait répondu à son appel.

Laisser un commentaire

Close