Close
Brahim Zaibat condamné à 3000 euros au profit de Jean-Marie Le Pen

Brahim Zaibat condamné à 3000 euros au profit de Jean-Marie Le Pen

La condamnation de Brahim Zaibat pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux une photo de Jean-Marie Le Pen  endormi a été confirmée par la Cour d’Appel de Paris.

L’ex compagnon de Madonna avait en effet partagé avec ses fans sur les réseaux sociaux une photo le montrant en compagnie de l’ex patron du Front national endormi dans un avion, bouche ouverte.

«Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!!», avait commenté le danseur lyonnais.
Le politicien n’avait pas tardé à faire parler la poudre.
Dans son dossier de plainte, il avait réclamé la somme de 50 000 euros.

Cette photo avait été prise par l’ex candidat de Danse avec les stars il y a deux ans à bord d’un vol Paris-Nice.
Le danseur a été condamné à retirer ce cliché, à verser au politicien un euro à titre de dommages-intérêts, ainsi que le remboursement de 3.000 euros de frais de justice.

«S’il présente un caractère humoristique et a été utilisé par le demandeur pour faire passer un message politique», «ce cliché n’en constitue pas moins une atteinte au droit exclusif dont M. Le Pen dispose sur son image», avait tranché le tribunal.

Brahim Zaibat avait fait appel de cette décision, qui vient d’être confirmée par la Cour d’appel de Paris.
Les juges ont en effet confirmé la condamnation du danseur le 7 juillet dernier et elle a porté à « 3000 euros les dommages et intérêts provisionnels que Brahim Zaibat devra verser au président d’honneur du Front national pour atteinte à la vie privée et au droit à l’image » selon une information de l’AFP.

Laisser un commentaire

Close