Close
Bernard Tapie accusé d’instrumentaliser son cancer

Bernard Tapie accusé d’instrumentaliser son cancer

Alors que Bernard Tapie mène une guerre sans merci contre un cancer de l’estomac, il se voit accuser par le Consortium de réalisation, son adversaire dans le cadre de l’affaire du crédit lyonnais, d’instrumentaliser sa maladie pour échapper à la justice.

«Nous regrettons et déplorons l’état de santé de M. Tapie. Néanmoins, son hospitalisation n’étant prévue que pour le 9 janvier […], il est parfaitement possible qu’il assiste à l’audience du 8 janvier, ont-indiqué dans une lettre les avocats de CDR. Le temps de trajet entre Paris et Bruxelles est inférieur à deux heures et ne fait pas obstacle à ce que M. Tapie puisse rentrer à Paris le 8 janvier, en vue de son hospitalisation le lendemain».

Cette attaques, l’homme d’affaires n’y a pas goûté, et a profité d’un entretien avec le JDD pour régler ses comptes, déplorant sur ses adversaires dans cette affaires veulent tout simplement sa mort.

« Évidemment que si je pouvais être là j’y serais. J’ai été présent devant toutes les juridictions, sauf dans les affaires purement techniques. La réalité, c’est que ces gens-là veulent ma mort. On n’a jamais vu un acharnement pareil. Toutes les semaines, ils me sortent un truc nouveau. Ils veulent être sûrs de me finir », a déploré Bernard Tapie





Laisser un commentaire

Close