Close
Bernard Tapie épuisé, traitement contre le cancer justice – Il craque en public

Bernard Tapie épuisé, traitement contre le cancer justice – Il craque en public

Déjà très affaibli par le double cancer qui risque de l’emporter, Bernard Tapie doit en plus composer avec les ennuis judiciaires. Il même fondu en larmes après un avocat d’un avocat de la partie inverse. Il serait épuisé.

Et cette salve est reprise par le magazine Le Point qui consacre un article à l’homme d’affaires. Alors qu’une décision de justice pour la liquidation du journal « La Provence » est en passe d’être prise, Bernard Tapie est allé de son commentaire : « De toute façon, on fera un pourvoi ».

« Comment faites-vous un pourvoi sur un arrêt non rendu, et dont vous ne connaissez pas les motivations ? », lui a alors lancé l’avocat de la partie adverse.
Cette réplique aurait touché en plein coeur Bernard Tapie selon Franz-Olivier Giesbert, directeur éditorial de « La Provence ».

A ses yeux, l’ancien ministre serait un homme à abattre, « au mépris de toutes les règles de droit et des intérêts des salariés de La Provence ».
Bernard Tapie, qui a été soumis à un traitement révolutionnaire en Belgique pour en finir de son double cancer, aurait « essuyé quelques larmes » à sa sortie de l’enceinte du tribunal.

Il serait épuisé par son traitement et l’acharnement judiciaire.
Hors de question de lâcher.

« Rien n’est fini, jusqu’à ce que ce soit fini !», a lancé Bernard Tapie dans le Soir Mag. « On a vu des gens médicalement condamnés ne pas mourir, parce que leur résistance faisait son travail, en plus d’un apport médical inventif ».

«Parfois, on trouve des remèdes chez des personnages qui sont pris par les scientifiques pour des plaisantins, pour ne pas dire pire, mais qui donnent des résultats », a-t-il indiqué

Laisser un commentaire

Close