Close
Bernard Tapie en proie à l’angoisse, profondes inquiétudes pour l’avenir

Bernard Tapie en proie à l’angoisse, profondes inquiétudes pour l’avenir

Alors que Bernard Tapie doit déjà faire face à un cancer de l’estomac qui lui complique la vie, un autre événement le fait sortir de ses gonds. Il craint le pire.

L’ ancien ministre de la ville, qui avait fait part des inquiétudes sur son état de santé en novembre dernier, a cette fois peur pour l’avenir de la France. L’éventualité qu’une guerre civile survienne a été alimentée en raison des débordements liés au mouvement populaire des Gilets Jaunes, infiltré par des éléments extrémistes.

«Je suis absolument sur le c*l », dit-il en commentant les images d’affrontements entre manifestants et les forces de l’ordre, conseillant au ministère de l’intérieur de garder secrets ses plans pour contrer les casseurs.

Mais à son grand regret, le ministère de l’intérieur est un peu dans ‘la provocation’ dans sa gestion de ces événements.
Il estime qu’on est « entrain de préparer la guerre civile », en excitant les casseurs en leur parlant de déploiements de chars pour la première fois.

Par ailleurs, lors de de son passage dans l’émission Au tableau ! sur C8 en novembre dernier, Bernard Tapie avait parlé de son cancer. Il disait qu’il n’avait pas peur de la mort.
« Vous ne pouvez plus bouffer tout à fait ce que vous voulez, bref, donc je n’ai pas peur de ça », a-t-il affirmé.

Pour le magazine Ici Paris, il la souhaiterait, même s’il n’est pas le genre à abandonner le combat.
Il faut dire que l’ex ministre de la ville, vit avec seulement une partie de l’estomac et de l’oesophage.





Laisser un commentaire

Close