Close
Bernadette Chirac « vengeance froide », un célèbre journaliste ridiculisé en public

Bernadette Chirac « vengeance froide », un célèbre journaliste ridiculisé en public

Fragilisée par la perte de son mari, Bernadette Chirac obtient d’une certaine manière sa revanche sur un célèbre journaliste, Franz-Olivier Giesbert, qui avait balancé sur l’ intimité de son mari en octobre dernier.

Le journaliste balance dans le cadre d’une émission sur LCI sur l’intimité du regretté président de la république.

« Imaginez, que monsieur Chirac faisait des omelettes au champignons le soir’, déclarait-il, quelques jours après la disparition de Jacques Chirac des suites d’une longue maladie.
Et cette sortie médiatique n’aurait pas été appréciée par l’entourage de Bernadette Chirac, laquelle n’avait cependant pas pris la peine d’y réagir.

Et la vengeance dont il est question est évoquée dans « Voici » dans son numéro daté du 27 décembre. Franz-Olivier Giesbert a cette fois vu son micro «coupé».
« Sur BFM TV, il a fait un discours anti-grève tellement long et fatiguant que Ruth Elkrief lui a coupé le micro sans prévenir ! », rapporte le magazine people dont la Une est consacrée à Adriana Karembeu.
«Un beau moment de ridicule en direct ». Cette punition devrait réjouir l’ex première dame, qui serait fragilisée par la maladie.





Laisser un commentaire

Close