Close
Benjamin Castaldi, « Je vais crever », brisé, il ouvre son cœur

Benjamin Castaldi, « Je vais crever », brisé, il ouvre son cœur

Complice de Cyril Hanouna, Benjamin Castaldi fait face à quelques gros soucis, non seulement financiers, mais aussi médicaux. L’animateur serait rongé un « mal pernicieux ».

France Dimanche inquiète sur l’état actuel du chroniqueur de Touche pas à mon poste, le talk-show de C8, en se basant sur ses confidences livrées le 11 décembre dernier.

Benjamin Castaldi, qui gagnait 20 000 euros lorsqu’il était sur TF1, avait vu une grande partie de son salaire saisie par les huissiers et à la fin du mois, il ne lui restait que 1600 euros pour vivre.

« J’ai 20 000 euros d’impôts à payer. J’ai le crédit de la maison. J’ai une pension alimentaire. Donc, j’ai un train de vie à assurer », a-t-il confié selon les propos rapportés par le magazine people.

«En l’espace de dix, douze mois, vous devenez plus dans la me*de que vous ne l’étiez. C’est un cercle infernal. Et on ne peut rien faire ! ».

Mais lorsqu’il ouvre enfin les yeux, c’est trop tard, sa situation financière était devenue catastrophique.
Une décision radicale a finalement été prise, celle de déposer dossier de surendettement.

« Si je ne fais pas ça, je ne peux pas m’en sortir. Si on ne me laisse pas respirer, je vais crever”, a-t-il confié.
Cette situation financière délicate coïncide avec de graves ennuis de santé. Il avait été contraint d’annuler sa participation à TPMP sur C8 à cause d’une intervention.

« Les amis, je me réjouissais de vous retrouver ce soir dans Touche pas à mon poste ! Mais j’ai subi une petite intervention chirurgicale qui m’a un peu bousculé », avait-il confié.

Laisser un commentaire

Close