Close
Benjamin Biolay veut récupérer sa fille cachée installée en Argentine

Benjamin Biolay veut récupérer sa fille cachée installée en Argentine

De retour dans les bacs dès le 9 septembre, avec son dixième album, Saint-Clair, Benjamin Biolay entend récupérer sa fille Sofia, installée avec sa mère à Buenos Aires en Argentine.

«J’ai un appartement à Buenos Aires, une famille. Je suis obligé de m’en expliquer maintenant parce qu’à cause du confinement, je ne sais pas quand je pourrai aller voir ma fille là-bas », disait-il dans les colonnes
du Parisien.

L’an dernier, le chanteur avait pu rendre visite à sa fille, et la mère de celle-ci, l’artiste Sofia Wilhelmi.
Cette escapade familiale a été immortalisée par le magazine Voici. On découvre Benjamin Biolay en balade avec sa fille et la mère de celle-ci, une artiste française d’origine péruvienne, dans les rues de Buenos Aires. Une belle unité familiale a été affichée.

«Sans être en couple, ils ont décidé d’avoir un bébé ensemble », indiquait le magazine people, évoquant un feeling surtout artistique qui est passé tout de suite.
«Et même s’il n’a jamais été question pour eux de vivre en couple, ils ont décidé d’avoir ensemble cette petite fille dont Benjamin est fou d’amour ».
Leur petite puce s’appellerait Louise et le chanteur en serait très gaga.
Et d’après Closer, dans son numéro daté du 2 septembre, Benjamin Biolay entendrait rapatrier sa fille à Paris.

Il le confirmait lui-même dans un entretien accordé à Paris Match.
«C’est difficile. On va voir comment la vie se passe. D’autant que l’Argentine n’est pas dans un état réjouissant. Fatalement, j’aimerais qu’elle grandisse en France, parce que c’est aussi chez elle”, soulignait-il.
Car si Benjamin Biolay passait un tiers de l’année de l’autre côté de l’Atlantique, ce ne serait plus aujourd’hui le cas.

«A cause de la pandémie d’abord, puis peut-être ensuite à cause d’un agenda surchargé, l’artiste n’a toujours pas pu serrer sa Louise dans ses bras ».

« C’est une petite fille qui ne touche pas un écran. […] Elle a son monde, elle préfère le dessin, la musique », explique-t-il. «Elle n’a que 3 ans, mais je la sens musicienne. Donc, oui, je vais la mettre au solfège dès qu’elle arrivera en France ».

Laisser un commentaire

Close